Tharcisse Loseke : « Personne ne pourra arrêter la démarche de légalisation de nouveaux statuts de l’UDPS » (AUDIO)

Le président délégué de l’UDPS/Tshibala, Tharcisse Loseke a , dans une interview mercredi 20 décembre, confirmé la procédure de légalisation des statuts modifiés du parti au niveau de la commune de Matete. Accusant Félix Tshisekedi et Jean Marc Kabund d’avoir vendu L’UDPS à Moïse Katumbi, Loseke soutient que l’opposition faite par ces derniers contre cette démarche est vouée à l’échec. Il appelle ces derniers à négocier.

L’UDPS vous accuse de vouloir modifier frauduleusement les statuts du parti, qu’en est-il au juste ?

Nous sommes tous membres de l’UDPS. Nous avons tous été derrière le président Tshisekedi. Donc personne ne peut nous accuser d’être en dehors de cette UDPS. Nous avons d’ailleurs tenu un congrès au courant duquel nous avons repris les statuts tels que modifiés par la commission préparatoire, instituée à l’époque par le président Tshisekedi et c’est le projet des statuts qui devrait être présenté au deuxième congrès ordinaire qui devrait se tenir en 2015, c’est donc ce projet là que nous avons adopté au congrès pour doter le parti de nouvelles structures et de la nouvelle direction. Donc on ne falsifie rien. C’est un document légal qu’on a utilisé, que nous avons adopté à l’unanimité et présenté au notaire pour authentification.

Mais que pensez-vous faire vu que Félix Tshisekedi et Kabund s’y sont opposés ?

C’est une opposition illégale. Si vous lisez la loi 04002 portant organisation et fonctionnement des partis politiques, il est dit à l’article 32 que tous les conflits internes doivent au préalable trouver une solution à l’amiable avant d’aller devant les cours et tribunaux. Donc là, ils ne lisent pas, ils ne connaissent pas la loi et le notaire ne pourra pas en tenir compte.

Souhaitez-vous donc négocier avec eux ?

Bien sûr que oui! Je l’ai dit ce matin à Peter Kazadi que nous devons trouver une solution en interne. Je vous dis que leur procédure est illégale. Ce ne sera pas recevable. Nous avons expliqué au notaire et au juge qu’ils sont en dehors de la loi.

C’est pour ça qu’on vous accuse de chercher à influencer la décision finale ?

Quelle décision? Nous faisons une procédure normale. Nous sommes passés par le notaire après le congrès avant d’aller chez le ministère de l’Intérieur. Et c’est une démarche normale qui ne pourra pas être arrêtée par une quelconque décision judiciaire.

Selon Félix Tshisekedi, vous avez pour mission de déstabiliser l’UDPS…

Vous dites bien selon Félix et Kabund. Tout comme nous pouvons aussi dire qu’ils ont vendu l’UDPS à Katumbi. Nous sommes un parti qui se bat pour la démocratie. Il ne faut pas nous parler d’autres personnes qui n’ont rien à voir avec l’UDPS. L’UDPS restera indivisible. Et nous ne sommes pas au service de qui que ce soit. Tout ce que vous voyez c’est juste des égos et des positionnements politiques. Les gens sont là pour des ambitions personnelles. Et ils mettent les intérêts du parti de côté.

Vous pouvez suivre l’intégralité de l’interview réalisée par Stanys Bujakera
[soundcloud src="372499466"/]

Le président délégué de l’UDPS/Tshibala, Tharcisse Loseke a , dans une interview mercredi 20 décembre, confirmé la procédure de légalisation des statuts modifiés du parti au niveau de la commune de Matete. Accusant Félix Tshisekedi et Jean Marc Kabund d’avoir vendu L’UDPS à Moïse Katumbi, Loseke soutient que l’opposition faite par ces derniers contre cette démarche est vouée à l’échec. Il appelle ces derniers à négocier.