Accusé d’être l’instigateur de la marche du 31 décembre 2017 par le gouvernement : Kabila veut mettre Monsengwo derrière les barreaux.

Entre le président Kabila et le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, secret de polichinelle, ça n’a jamais été le grand amour. Le second méprise le premier qui n’a jamais réussi à mettre sous sa coupe l’Église universelle romaine pour consolider son pouvoir comme il a su le faire avec les autres branches confessionnelles que sont notamment : les protestants (Église du Christ au Congo, ECC), les orthodoxes, les musulmans, les églises dites de réveil (Église de réveil du Congo, ERC), et les Kimbanguistes.
[youtube src="vLtbARbz4cY"/]

Entre le président Kabila et le Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya, secret de polichinelle, ça n’a jamais été le grand amour. Le second méprise le premier qui n’a jamais réussi à mettre sous sa coupe l’Église universelle romaine pour consolider son pouvoir comme il a su le faire avec les autres branches confessionnelles que sont notamment : les protestants (Église du Christ au Congo, ECC), les orthodoxes, les musulmans, les églises dites de réveil (Église de réveil du Congo, ERC), et les Kimbanguistes.