Discours de Kabila, H. Wamu : « …une conférence de presse uniquement organisée dans le but de se faire une santé politique… »

Dans une déclaration mardi à Kinshasa, les Alliés de l’UDPS, via leur coordonnatrice, ont tenu à fixer l’opinion tant nationale qu’internationale sur les propos tenus par Joseph Kabila lors de sa conférence de presse vendredi dernier au Palais de la Nation.

Pour Henriette Wamu, il s’agit tout simplement d’un aveu d’échec.
« les alliés de l’UDPS considèrent que le peuple congolais n’est pas comptable de 17 années de Joseph Kabila à la tête du pays. Ce bilan qu’il a consenti de livrer à l’opinion est un aveu d’échec », a déclaré Wamu Ataminia.

Et de poursuivre, « Monsieur Kabila n’a pas su rendre à notre peuple sa dignité ni son indépendance économique et encore moins à garantir à notre pays l’intégrité de son territoire à la fin de son mandat ».
« les alliés de l’UDPS constatent que cette conférence de presse a été uniquement organisée dans le but de se faire une santé politique après l’essoufflement de son régime face à la forte mobilisation et l’éveil patriotique de notre peuple lors des marches du 31 décembre 2017 et du 21 janvier 2018 organisées pas les laïcs catholiques, violemment réprimées qui réclament le respect de l’accord », a expliqué Wamu.

Pour les alliés de l’UDPS, Joseph Kabila n’a pas su dissiper le doute du peuple congolais et de la communauté internationale sur l’intention de sa famille politique d’organiser un référendum avant ou après les futures élections dans le but de tripatouiller les principes fondamentaux verrouillés par la Constitution.

Par ailleurs, les alliés de l’UDPS réitèrent leur appel à l’éveil du peuple congolais jusqu’à l’avènement d’une véritable alternance politique en RDC.

Jeff Kaleb Hobiang

Dans une déclaration mardi à Kinshasa, les Alliés de l’UDPS, via leur coordonnatrice, ont tenu à fixer l’opinion tant nationale qu’internationale sur les propos tenus par Joseph Kabila lors de sa conférence de presse vendredi dernier au Palais de la Nation.