Emery Okundji n’exclut pas de couper de nouveau l’internet « si la sécurité l’exige »

Les Congolais ont de nouveau accès aux réseaux sociaux. Le gouvernement a rétabli l’internet coupé le dimanche 31 décembre en raison des marches qu’avait appelées le comité laïc de coordination.

Mais ce retour à la modernité risque d’être de courte durée. Car le gouvernement n’hésitera pas à repasser en cas de nouvelle manifestation et si la sécurité . C’est en tout cas la menace brandie par le ministre des postes et télécommunications. Emery Okundji a expliqué ce mardi sur RFI qu’il n’excluait pas de prendre la même mesure pour protéger la population.

Jusqu’à il y a quelques mois membre de l’opposition, Emery Okundji a eu mots durs à l’encontre des manifestants, au sein desquels, le ministre suggère la présence d’hommes armés qui cherchaient à tirer sur les chrétiens dans le but d’imputer la responsabilité au gouvernement, a-t-il déclaré.

Cas-info / MCN

Les Congolais ont de nouveau accès aux réseaux sociaux. Le gouvernement a rétabli l’internet coupé le dimanche 31 décembre en raison des marches qu’avait appelées le comité laïc de coordination.