La Cenco en assemblée plénière extraordinaire sur la crise politique en février

Les Évêques de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) seront en assemblée plénière extraordinaire du 15 au 17 février 2018 pour examiner les questions liées à la crise sociopolitique en RDC. Une annonce faite ce mercredi 31 janvier par l’Abbé Nshole, Secrétaire Général de cette organisation épiscopale.

Selon lui, les évêques prendront des résolutions d’intérêt général après une réflexion autour de différents aspects de la crise que connait actuellement la RDC; crise qui persiste malgré la participation des évêques au travail de dialogue qui a conduit à la signature de l’accord de la Saint-Sylvestre.

« Cette assemblée générale va permettre aux évêques d’analyser la situation de crise actuelle et prendre de dispositions dans l’intérêt général », a dit  à ACTUALITE.CD l’abbé Nshole.

La CENCO continue d’exiger l’application des mesures de décrispation telles que contenues dans l’accord politique afin de «garantir» la tenue des élections apaisées. Ces mesures impliquent notamment, la libération des prisonniers politiques dont, entre autres, Franck Diongo, Diomi Ndongala et Jean Claude Muyambo. Elles recommandent également le retour des exilés politiques dont Moïse Katumbi, candidat déclaré à l’élection présidentielle et Mbusa Nyamwisi.

Stanys Bujakera Tshiamala

Les Évêques de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) seront en assemblée plénière extraordinaire du 15 au 17 février 2018 pour examiner les questions liées à la crise sociopolitique en RDC. Une annonce faite ce mercredi 31 janvier par l’Abbé Nshole, Secrétaire Général de cette organisation épiscopale.