Le ministère public requiert 3 ans de prison contre 10 militants de la Lucha à Kananga

Le Parquet du tribunal de paix de Katoka  à Kananga (Kasai Central) a requis une peine de trois ans de prison ferme à l’endroit des dix sur les onze militants du mouvement citoyen Lucha arrêtés  par les forces de l’ordre le 29 décembre 2017 et transférés en prison. Le parquet a demandé au tribunal de libérer l’un d’eux car aucune charge à son encontre n’a été prouvée.
[youtube src="49Da7yvnso8"/]

Le Parquet du tribunal de paix de Katoka à Kananga (Kasai Central) a requis une peine de trois ans de prison ferme à l’endroit des dix sur les onze militants du mouvement citoyen Lucha arrêtés par les forces de l’ordre le 29 décembre 2017 et transférés en prison. Le parquet a demandé au tribunal de libérer l’un d’eux car aucune charge à son encontre n’a été prouvée.