L’UDPS prévoit une marche le 16 février pour exiger le départ de Kabila

L’UDPS a prévu une manifestation le 16 février 2018, à l’occasion de la commémoration du 26e anniversaire de la marche des chrétiens à Kinshasa.

«Le peuple doit descendre dans la rue pour exiger le départ de Kabila. Nous serons dans la rue. Nous attendons que les laïcs catholiques et d’autres plateformes se prononcent », a dit Jean-Marc Kabund, secrétaire général de l’UDPS.

Pour sa part, le Comité Laïc de Coordination (CLC), affirme que cette période est consacrée au deuil et à la recherche des disparus du 21 janvier et n’a pas encore communiqué sur le 16 février.

Le 16 février 1992, les forces de l’ordre et de sécurité avaient tiré sur les chrétiens catholiques  qui marchaient pour réclamer la réouverture de la Conférence Nationale Souveraine (CNS). Cette commémoration a pris une nouvelle dimension depuis le début des manifestations en faveur de l’alternance politique en RDC.

En 2017, une messe d’action de grâce avait été organisée à la paroisse Saint-Joseph de Matonge. Elle était suivie d’une conférence-débat marquant ce 25ème anniversaire.

En 2016, la Dynamique de l’opposition, le G7 et le Front anti-dialogue avaient décrété une journée «ville-morte» pour dire non à la révision de la constitution et oui à l’alternance au pouvoir le 20 décembre 2016.

actualite.cd

L’UDPS a prévu une manifestation le 16 février 2018, à l’occasion de la commémoration du 26e anniversaire de la marche des chrétiens à Kinshasa.