Nikki Haley, « horrifiée par les événements du 31 décembre », appelle Kabila à ne pas se représenter

Nikki Haley a condamné les violences du 31 décembre 2017 lors de la répression de la marche organisée par les chrétiens catholiques en faveur de la mise en oeuvre intégrale de l’accord politique. Par la même occasion, elle a une fois de plus demandé au Président Kabila de ne pas se présenter à la prochaine présidentielle.
[youtube src="U-aYOBwc-l8"/]

Nikki Haley a condamné les violences du 31 décembre 2017 lors de la répression de la marche organisée par les chrétiens catholiques en faveur de la mise en oeuvre intégrale de l’accord politique. Par la même occasion, elle a une fois de plus demandé au Président Kabila de ne pas se présenter à la prochaine présidentielle.