Sortie médiatique du Chef de l’Etat : Constant Saïdi monte au créneau à Kisangani

Une panoplie de réactions tombent après la sortie médiatique du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, vendredi 26 janvier dernier. Il en va de même pour Constant Saïdi Mundomba, analyste politique et homme de Dieu, qui n’a guère donné sa langue au chat.

Quant à lui, la sortie du silence du Président de la République est une preuve de responsabilité face à ses dirigés. Car, il a la charge d’apporter la lumière là où les ténèbres demeurent notamment, sur la vérité révélée concernant la Monusco et les élections. Signalons que c’était au cours d’une interview accordée à La Prospérité, dimanche 28 janvier dernier, par téléphone depuis Kisangani, que cet homme de Dieu a délié sa langue.

Après des manifestations organisées par le Comité Laïcs de Coordination-CLC- sur fond de réclamation de l’application intégrale de l’Accord de la Saint Sylvestre, cet analyste politique estime que ledit Accord est mis en œuvre et n’est pas supérieur à la Constitution.

A la question de mettre le doigt sur la volonté politique du Chef de l’Etat d’organiser les élections, sur le plan financier et surtout l’insécurité à l’Est du pays, cet homme de Dieu estime que le Président a été, dans ses réponses, clair.

Au sujet de la décision du Gouvernement sur la fermeture de la Maison Schengen, Constant Saïdi rassure que c’est une décision responsable. Car, c’est de la réciprocité d’un Etat à un autre faisant preuve que la République Démocratique du Congo est un Etat souverain. De ce fait, le speech de Joseph Kabila face aux professionnels des médias, n’a été que basé sur la vérité, explique Constant Saïdi.

Par ailleurs, la RD Congo est pacifiée presque dans toute sa totalité et son développement est jusqu’à ce jour en cours, selon lui. Preuves ? Il cite les réhabilitations des routes, la création d’emplois, etc.

Constant Saïdi exhorte tout le peuple congolais à faire montre encore de confiance à l’endroit du Président de la République sur la tenue des élections. Jusqu’à sa mort, cet homme de Dieu atteste qu’il restera patriote. Ainsi, dans sa casquette d’homme de Dieu, Constant Saïdi prie le bon Dieu que la RDC demeure un pays béni er prospère.

Lambert Saïdi
La Prospérité

Une panoplie de réactions tombent après la sortie médiatique du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, vendredi 26 janvier dernier. Il en va de même pour Constant Saïdi Mundomba, analyste politique et homme de Dieu, qui n’a guère donné sa langue au chat.