Tshibala sur une chaise éjectable: "pas question de donner aux opposants les moyens de préparer les élections", lâche un cadre de la MP

"D'ici le 15 janvier ou un peu plus, Bruno Tshibala sera éjecté de son poste de premier ministre", a lâché un cadre de la Majorité présidentielle (MP) sous le sceau de l'anonymat. " L'accord du Centre interdiocésain ayant pris fin le 31 décembre dernier, il n'est plus indiqué d'avoir un gouvernement de coalition. Nous récupérons notre affaire...", a-t-il poursuivi, martelant que "seuls quelques opposants de notre obédience pourront se retrouver dans cette nouvelle équipe".
[youtube src="ZTA-PydBYa4"/]

"D'ici le 15 janvier ou un peu plus, Bruno Tshibala sera éjecté de son poste de premier ministre", a lâché un cadre de la Majorité présidentielle (MP) sous le sceau de l'anonymat. " L'accord du Centre interdiocésain ayant pris fin le 31 décembre dernier, il n'est plus indiqué d'avoir un gouvernement de coalition. Nous récupérons notre affaire...", a-t-il poursuivi, martelant que "seuls quelques opposants de notre obédience pourront se retrouver dans cette nouvelle équipe".