Alexis Mutanda : « Tshisekedi doit être enterré comme Mandela »

Le Secrétaire général honoraire de l’UDPS ne comprend pas que le corps de l’illustre disparu traine encore à l’étranger, alors qu’un accord pour l’enterrement dans la périphérie de Kinshasa est déjà trouvé  

Le député national Alexis Mutanda a accordé hier mardi une interview exclusive à la presse. Entretien au cours duquel ce Secrétaire Général honoraire de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a abordé plusieurs questions d’actualité, notamment le non-rapatriement jusqu’à ce jour de la dépouille mortelle du Lider maximo Etienne Tshisekedi wa Mulumba, une année après son décès survenu le 01 février 2017 à Bruxelles, en Belgique.

«Nous vivons une sorte de chaos organisé, planifié. Certains peuvent penser que ce sont des évènements qui nous arrivent, alors que cette situation est le fait des pions qu’on a placés et manipulés à partir de quelque part», a soutenu l’élu de Mbuji-Mayi, quand il a abordé la question du non-rapatriement de la dépouille mortelle de celui qui est considéré comme le «Père de la démocratie congolaise, dont le corps continue à trainer en Belgique une année après son décès».

Le député national Alexis Mutanda a remonté l’histoire en relevant que Joseph Kasavubu, qui a été le premier Président de la RD Congo, était allé mourir dans son village natal. La famille de cet illustre disparu avait même sollicité que des obsèques nationales soient organisées, mais Mobutu n’avait jamais voulu.

L’élu de Mbuji-Mayi a également rappelé le fait que le premier «Premier ministre» congolais, Patrice Emery Lumumba, avait été envoyé à Lubumbashi, dans la province du Katanga, où il a été massacré, selon des sources, avant d’être carbonisé.

Le Président Mobutu, lui, est allé mourir dans un pays étranger et son corps est toujours au Maroc. Personne ne pense au rapatriement de son corps, alors qu’il a été le chef de l’Etat de ce pays, a encore fait remarquer le député national Alexis Mutanda.

Concernant les obsèques du Président Etienne Tshisekedi, Alexis Mutanda a rappelé que lorsque le leader de l’UDPS était décédé, il y a eu des pourparlers au terme desquels on avait accepté de l’enterrer dans la périphérie de la ville de Kinshasa. Mais, jusqu’aujourd’hui, personne ne dit un mot. « C’est tout simplement lamentable », s’est exclamé l’élu de Mbuji-Mayi.

Et d’ajouter : « cet homme a combattu toute sa vie pour l’établissement d’un Etat des droits, afin de permettre à tous les Congolais de bien vivre. Pour avoir apporté une contribution historique au pays, Etienne Tshisekedi devait être enterré comme Mandela l’a été en Afrique du Sud ».

Déplorant le blocage entretenu autour du rapatriement de sa dépouille, le député national Mutanda ne s’étonne pas que l’on soit qualifié « de pays de merde ». Pour lui, au lieu de se fâcher, cela doit nous faire réfléchir. « On se comporte dans ce pays comme des médiocres qui ne méritent le respect de personne. Le président Tshisekedi ne mérite pas ce qui lui arrive dans son pays », a encore fait remarquer l’élu de Mbuji-Mayi.

Pour avoir été très proche de celui que les Congolais pleurent et dont ils réclament le rapatriement de la dépouille, l’ancien Secrétaire Général de l’UDPS a rappelé que « quand le Lider maximo se déplaçait, il attirait des millions de gens, et on avait compris l’importance de la lutte menée par cet homme. Car, il luttait pour le bien-être social de tous les Congolais ».

Selon Alexis Mutanda, pour arriver à ce bien-être, il fallait au Congo un Etat de droits, où les richesses du pays devraient être distribuées de manière objective à tout le monde à dans le pays. Pour arriver à cela, il faut démocratiser à travers des  élections libres et transparentes, a indiqué l’ancien Secrétaire Général de l’UDPS.

Il a aussi rappelé sa participation aux élections de 2011 dont tout le monde connaît les résultats. Pour Alexis Mutanda, Tshisekedi est une école, un modèle. C’est pourquoi le parlementaire  exhorte les jeunes qu’il encadre à travers l’ADAM (Association des Amis d’Alexis Mutanda), à « intérioriser le modèle d’Etienne Tshisekedi afin d’avoir une meilleure vie dans ce pays ».

Lucien Kazadi T.
La Tempête des Tropiques

Le Secrétaire général honoraire de l’UDPS ne comprend pas que le corps de l’illustre disparu traine encore à l’étranger, alors qu’un accord pour l’enterrement dans la périphérie de Kinshasa est déjà trouvé