Cybercriminalité: Des malfaiteurs ont piraté des biographies des personnalités congolaises, notamment celle de F. Muyumba

Depuis quelques mois certaines personnalités Congolaises sont victimes de piratage de leurs biographies sur le net à travers le site de recherche Wikipedia et bien d’autres.

C’est le cas notamment de la présidente de l’Union panafricaine de la jeunesse, UPJ, Francine Muyumba. Sa biographie comme celle d’autres personnalités congolaises ont été falsifiées.

Depuis l’Europe, certains Congolais ont fait du piratage une affaire banale pour nuire à certaines personnalités Congolaises, déplore un expert en cyber-criminalité.

En effet, à partir de l’extérieur du pays, en Europe et ailleurs, l’on constate une nouvelle campagne de diabolisation contre des personnalités Congolaises.

Ces falsifications sont condamnables, prévient l’expert.
Cet acte est passible d’emprisonnement.

En effet, après investigations des experts en cyber criminalité, les malfaiteurs ont étaient identifiés.
Ils sont payés pour pirater les comptes de certaines personnalités en injectant frauduleusement des informations mensongères.
C’est le cas notamment sur les pages Wikipedia.


La Congolaise Francine Muyumba, jeune femme dynamique et renommée aux niveaux national et international ; est l’une de principales cibles des cybercriminels.

Elle a été victime de la publication des informations diffamatoires mises en ligne par un ordinateur connecté à Wikipedia depuis le Royaume Uni, à l’État de Norfolk dans la ville de Norwich, révèle les experts en cyber- sécurité.
D’après les investigations initiées par des experts, les adresses de ces Bureaux sont ceux de certains Congolais de la Diaspora qui ont pour seul travail en Europe, la diabolisation des personnalités importantes du pays.
Une manœuvre désormais dévoilée au grand public.

Selon les experts, rien ne sert de fléchir une fois qu’on est confrontée à une telle situation.

Preuve à l’appui, le cyber-criminologue décide de dévoiler l’adresse IP de l’ordinateur utilisé pour modifier la biographie de la Présidente de l’UPJ sur Wikipedia en date du 31 Janvier 2017 à 19h pour montrer aux malfaiteurs que la technologie est très avancée pour les démasquer.
Il est impossible ces derniers temps de faire ce genre des choses sans pour autant être identifié, prévient-il.

La cyber-criminalité est un crime, conclut-il.

7sur7

Depuis quelques mois certaines personnalités Congolaises sont victimes de piratage de leurs biographies sur le net à travers le site de recherche Wikipedia et bien d’autres.