Kasaï-Central : des policiers impayés depuis 3 ans appelés à la patience

Le commissaire provincial de la police du Kasaï-Central appelle à la patience les éléments de la police qui ne touchent pas leurs salaires depuis trois ans. Fidel Caumba affirme que ce dossier est en cours de traitement à Kinshasa.

Il souligne qu’à la suite du contrôle biométrique des forces de l’ordre réalisé l’année dernière dans la province, plusieurs irrégularités ont été relevées dont les cas des policiers qui prestent mais dont les noms ne figurent pas dans le serveur central de la police.

«Ce sont des cas comme ça, des policiers qui travaillent avec de faux récépissés, qui ne sont pas payés», a expliqué le commissaire de police, assurant que les policiers régulièrement inscrits sur le fichier de la police touche régulièrement leurs salaires.

Il affirme à son niveau avoir identifié 1881 policiers admis à la police mais avec de faux récépissés. «Pour eux, nous avons pris des numéros transitoires et, nous avons établis une liste qu’on a envoyée à Kinshasa. Qu’ils laissent Kinshasa contrôler et vérifier», conseille-t-il aux plaignants.

radio okapi

Le commissaire provincial de la police du Kasaï-Central appelle à la patience les éléments de la police qui ne touchent pas leurs salaires depuis trois ans. Fidel Caumba affirme que ce dossier est en cours de traitement à Kinshasa.