Kinshasa : 36 cas de choléra enregistrés à Bumbu, un centre de traitement mis en place

Un centre de traitement de choléra est mis en place depuis jeudi 1 février par les autorités sanitaires dans la Commune de Bumbu après avoir enregistré 36 nouveaux cas de maladie en janvier dernier dans la zone de santé de la place.

Selon le médecin chef de zone de santé de Bumbu, le docteur Benjamin Kilenda, le centre bénéficie de l’appui médical des Médecins Sans Frontières (MSF) et une équipe médicale est chargée de veiller au respect des consignes sanitaires afin d’éviter la propagation de l’épidémie qui touche déjà certains coins de Kinshasa.

«Avec l’appui du bourgmestre, nous avons jugé bon d’informer la hiérarchie de l’existence de cette épidémie dans notre commune. D’ailleurs,  ce centre de traitement est ouvert avec le financement et l’appui des médecins sans frontière et le traitement sera gratuit », a-t-il assuré.

De novembre 2017 jusqu’au 22 janvier 2018, l’ONG Médecins Sans Frontières (MSF) avait enregistré 826 cas suspects de choléra et 32 décès à Kinshasa.

La République Démocratique du Congo fait actuellement face à l’épidémie de choléra la plus importante des vingt dernières années : en 2017, 55.000 personnes sont tombées malades à travers 24 des 26 provinces du pays (28% de plus par rapport à l’année précédente) et 1.190 sont décédées.

Joslin Lomba/Stagiaire IFASIC

Un centre de traitement de choléra est mis en place depuis jeudi 1 février par les autorités sanitaires dans la Commune de Bumbu après avoir enregistré 36 nouveaux cas de maladie en janvier dernier dans la zone de santé de la place.