Les Etats-Unis sanctionnent quatre personnalités congolaises

Le Bureau de Contrôle des Actifs Étrangers (OFAC) du Département du Trésor américain a sanctionné quatre personnalités congolaises qu’il accuse de contribuer à la prolongation du conflit armé en RDC.

Il s’agit du général de l’armée congolaise, Muhindo Akili Mundos, Guidon Shimiray Mwissa, ancien lieutenant de l’armée congolaise reconverti en chef milicien, l’ex-chef milicien Gédéon Kyungu Mutanga et du rwandais Lucien Nzambamwita, un des commandants de sous-secteurs des FDLR dans l’est de la RDC. 

Dans un communiqué rendu public lundi 5 février, l’OFAC les accuse d’être « impliqués dans des activités déstabilisatrices et d’être responsables de la prolongation du conflit en République Démocratique du Congo (RDC) en contribuant à la pauvreté généralisée, l'insécurité alimentaire chronique et aux déplacements de la population ».

Le département du trésor indique dès lors avoir bloqué leurs actifs à l'intérieur de la juridiction des États-Unis et interdit aux citoyens américains d'effectuer des transactions avec ces personnalités.
Le 1er février dernier, le comité des sanctions des Nations unies concernant la RDC avait ajouté les quatre personnalités sanctionnées par les Etats-Unis sur sa liste noire.

radio okapi

Le Bureau de Contrôle des Actifs Étrangers (OFAC) du Département du Trésor américain a sanctionné quatre personnalités congolaises qu’il accuse de contribuer à la prolongation du conflit armé en RDC.