L’UDPS condamne le traitement inhumain infligé à Gecoco Mulumba

Via son porte-parole, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, condamne énergiquement le traitement inhumain que « le régime en place continue à infliger à ses membres » à travers le pays ».

« Tel le cas de l’honorable Gecoco Mulumba, qui est dans un état de santé critique, caractérisé par des vomissements de sang, mais toujours gardé en détention, malgré l’ordonnance de sa mise en liberté provisoire dûment signé par parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe en date du 03 février 2018, moyennant une caution de 1 630 000 FC versée par sa famille », indique Augustin Kabuya.

A en croire ce dernier, l’UDPS proteste contre la politique de terre brûlée « que tente d’instaurer la mouvance Kabiliste, qui consiste à violer systématiquement les droits et libertés garantis par la Constitution et exige la libération sans de tous ses membres enlevés ».

Jeff Kaleb Hobiang

Via son porte-parole, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS, condamne énergiquement le traitement inhumain que « le régime en place continue à infliger à ses membres » à travers le pays ».