RDC-Belgique: Après le dossier Maison Schengen, réduction des fréquences des vols de SN Brussels Airlines

La Direction Générale de l’Autorité de l’Aviation Civile a décidé de réduire le nombre des fréquences de vols de la compagnie aérienne belge Brussels Airlines vers la RDC.

Dans une correspondance adressée à la représentante de Brussels Airlines à Kinshasa en date du 3 février 2018, l’Autorité de l’Aviation Civile évoque le manque de “réciprocité dans l’exploitation des services aériens” entre la RDC et la Belgique.

Le nombre de vols de Brussels Airlines en destination de la RDC passe ainsi de sept à quatre à dater de ce lundi 5 février 2018.

“Par la présente, je vous informe que faute, de réciprocité dans l’exploitation des services aériens internationaux entre la République Démocratique du Congo et le Royaume de Belgique, le nombre des fréquences hebdomadaires allouées à votre compagnie  aérienne Brussels Airlines, est réduit de sept (7) à quatre (4) à partir du lundi 5 février 2018”, dit la correspondance de l’Autorité de l’Aviation Civile qui invite la représentante de la compagnie d’aviation belge à soumettre “sans délai” un nouveau programme pour approbation.

Les relations entre la RDC et la Belgique se sont vite détériorées ces derniers mois, notamment à cause de la prise de position de cette dernière qui a ouvertement condamné les répressions des manifestations pacifiques dans le pays.

Bien avant la réduction du nombre de vols de Brussels Airlines, les autorités congolaises ont récemment décidé de la fermeture de la Maison Schengen, à Kinshasa, en signe des représailles à la réaffectation par le gouvernement belge de son aide humanitaire à la RDC aux organisations non-gouvernementales.

Patrick Maki

La Direction Générale de l’Autorité de l’Aviation Civile a décidé de réduire le nombre des fréquences de vols de la compagnie aérienne belge Brussels Airlines vers la RDC.