Ecoutez cet article

Il est en première ligne dans le combat du changement lancé par le président de la République. Fort de son expérience politique, le premier vice-président de la Chambre haute du Parlement, Samy Badibanga Ntita conjugue, sans relâche, ses efforts pour la refondation de l’action publique en République démocratique du Congo (RDC).

Dans son message de voeux à l’occasion des festivités de fin d’année, le Premier ministre honoraire, qui œuvre pour des réformes de la réglementation de change, de la politique monétaire et du système financier, invite les Congolais à s’engager pour le changement surtout avec l’avènement de l’Union sacrée de la nation initiée par le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Faisant d’une pierre deux coups, le numéro 2 du Sénat congolais sensibilise le peuple congolais au respect des gestes barrières afin de lutter contre la propagation de la pandémie de Covid-19, dont 190 nouveaux cas ont été enregistrés jeudi 24 décembre par le comité multisectoriel.

Pour rappel, dans le but d’empêcher le risque de crise financière suite à cette pandémie, Samy Badibanga avait déjà proposé à la Banque centrale du Congo (BCC) de prendre quelques mesures urgentes afin de s’assurer un matelas des devises qui lui permettrait de pouvoir assurer les importations pour un minimum de trois mois, en cas de crise et d’intervenir sur le marché de change pour stabiliser le taux.

Reagan Ndota
Ouragan

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici