Ecoutez cet article

Loin d’être un déplacement touristique, Madame le Gouverneur a.i du Lualaba met à profit son séjour à Kinshasa, pour des contacts de plus haut niveau dont sa province sera bénéficiaire. C’est dans ce cadre qu’elle a rencontré plusieurs personnalités du pays.

Fifi Masuka Saini a été reçue notamment par la Première Dame Denise Nyakeru Tshisekedi, le Président du Sénat Modeste Bahati et celui de l’Assemblée Nationale Christophe Mboso et une visite familiale à Marthe Kasalu, veuve du patriarche Étienne Tshisekedi et mère de l’actuel chef de l’État.

N’en déplaise à ses détracteurs, en quelques jours de gestion, Fifi Masuka a su imprimer son leadership à la tête de la province du Lualaba. Depuis qu’elle est aux commandes, commente-t-on dans son entourage, toutes les lignes ont bougé, de quoi susciter espoir dans le Chef de la population.

Entant que femme, elle donne le meilleur d’elle pour le bien du Lualaba qui est devenue une véritable province pilote.

A la question de savoir s’il était utile de rencontrer toutes ces personnalités, Van Tomatala wa nsonga, analyste politique que nous avons rencontré, répond qu’il n’y a pas de flatterie ni de honte à rencontrer le président du sénat ni de l’Assemblée encore moins la famille du président de la République surtout quand les relations datent d’avant le pouvoir.

« Fifi Masuka a dirigé dans une grande hostilité avec un gouvernement majoritairement Muyej, il fallait un leadership de haut niveau pour consolider le pouvoir et mettre sur le rail cette province qui était à bord de l’agonie »

Et d’ajouter,

« il y a des gens comme Claudel Lubaya qui n’ont pas des leçons à donner ,un politicien en manque de positionnement qui ne sait s’il est avec Félix Tshisekedi, avec Fayulu ou avec Moïse Katumbi son autorité morale. »

Kent ILUNGA
Bosolo

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici