Ecoutez cet article

Au cours de la réunion du Conseil des ministres de ce vendredi, le gouvernement a évalué le grave accident de circulation survenu à Mbanza-Ngungu, ville de la province du Kongo Central, dans la nuit du 19 au 20 octobre 2019. Le bilan définitif fait état de 31 morts et 21 blessés.

Après avoir pris connaissance de différents rapports circonstanciés lui communiqués par le ministre des Actions Humanitaires et de la Solidarité Nationale, le vice-ministre de l’Intérieur ainsi que son collègue des Transports et des Voies de Communications, dépêchés sur place, le gouvernement se dit convaincu que les causes principales de ce grave accident sont la surcharge du véhicule, la vétusté de l’engin, la défaillance technique du véhicule et l’ivresse au volant.

Sylvester Ilunga Ilunkamba a instruit le gouvernement à prendre les mesures nécessaires et appropriées pour que des tels accidents ne se reproduisent plus. Aucune de ces instructions n’a été révélée.

Actualite.cd

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici