Ecoutez cet article

Le procès en appel 100 jours dans son volet maisons préfabriquées reprend ce 31 mai à la Cour d’appel de Kinshasa/Gombe.

Condamné au premier degré pour détournement des fonds alloués au programme dit de 100 jours du président Félix Tshisekedi, la présence de Vital Kamerhe, est incertaine d’autant plus qu’il serait sous l’observation médicale selon son collectif d’avocats.

La reprise de ces audiences intervient après plusieurs mois de suspension.

En détention depuis le 8 avril 2020 à la prison centrale de Makala, le président du parti rouge blanc a été condamné le 20 juin 2020, à 20 ans de travaux forcés à la première instance.

Gilbert Ngonga

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici