Ecoutez cet article

Dans une interview accordée le mercredi 20 mars à notre confrère Jeff Ngoy de Radio Okapi, l’avocat général près la cour de cassation confirme le début des auditions sur les allégations de corruption ayant émaillé l’élection des sénateurs organisée le 15 mars dernier par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

” Je confirme que dans certains parquets généraux de notre pays les auditions ont commencé. Monsieur le procureur général près la cour de cassation a déjà décidé de déployer une équipe de hauts magistrats pour aller superviser tous les procureurs généraux qui sont en train d’enquêter et d’instruire sur tous ces dossiers relatifs à ses actes de corruption “, affirme Jacques Melimeli.

Pour ce haut magistrat, la cour de cassation ayant été saisi par des plaintes mais également les allégations de la corruption lors des élections des sénateurs, le ministère public, dès qu’un fait infractionnel est dénoncé est dans l’obligation de déclencher l’exercice de l’action publique pour non seulement constater l’infraction, identifier les auteurs, les corrupteurs et les complices mais également réunir les éléments de preuve à charge ou à décharge.

”La célérité sera de mise, la répression sera rapide mais aussi certaine” a conclu cet avocat près la cour de cassation.

Pour rappel, au lendemain de la publication des résultats des sénatoriales, les voix s’étaient levées pour dénoncer une corruption à grande échelle.

Cette élection avait consacré ayant l’élection d’une majorité écrasante des sénateurs FCC, la coalition dirigée par l’ex président Joseph Kabila.

Consécutivement à cette situation, le président de la République Félix Tshisekedi avait décidé, à l’issue d’une réunion interinstitutionelle de suspendre l’installation du nouveau sénat et l’ouverture d’une enquête judiciaire.

Des décisions décriées par une frange de la classe politique notamment le Front Commun du Congo (FCC) ou encore le Mouvement de Libération du Congo (MLC).

Élysée Odia

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici