Devant la presse ce vendre 07 août à l’occasion de la marche de protestation contre la détention à la prison centrale du directeur de cabinet du chef de l’État et président de l’UNC, les enfants de Kamerhe notamment Didier Kamerhe, Soraya Mpiana et Daida Mpiana à lont demandé à la justice d’être « indépendante » dans le traitement du dossier de leur père.

« Nous sommes venus ici parce que nous savons que le dossier est vide. Nous demandons le respect d’Etat de droit. On est là pour soutenir papa et à l’extérieur, on sait très bien, vous allez voir dans vos images que la population est avec nous », Didier Kamerhe, fils du président de l’UNC.

Le directeur de cabinet du président Tshisekedi a été condamné à 20 ans de prison pour détournement des derniers publics dans le cadre du dossier de 100 jours.

Siméon Isako
Cas-info

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici