Ecoutez cet article

Mike Mukebayi ne transige pas sur la moralisation de la vie publique. L’élu de Lingwala hausse le ton et tranche. Pas question de laisser les immoraux occuper les postes de responsabilité publique.

Dans un entretien à Ouraganfm.cd, le cadre Ensemble dézingue l’activiste Jean-Claude Katende qui a apporté son soutien à Noël Tshiani, accusé, dans une émission qui crève l’écran, de maltraitance par sa propre épouse.

Droit dans ses bottes, le député provincial fait remarquer à Katende qu’il ne peut pas refuser aux Congolais le droit d’avoir toutes les informations sur la vie de celui qui aspire assumer une fonction publique.

Mais de manière claire, Mukebayi veut qu’un distinguo soit fait. La question ne doit nullement être associée, dit-il, à la proposition faite par Tshiani sur les conditions pour postuler à la présidentielle.

« Noël Tshiani est candidat à un poste de responsabilité. Il est normal que les Congolais sachent qui il est, c’est important, une question de morale publique. Là où il dit qu’ailleurs les conditions sont établies pour accèder à la présidentielle, autant les conditions sont aussi établies pour postuler à un poste de responsabilité », a-t-il expliqué sans soupeser les mots, pour décrier le comportement de celui que sa femme a qualifié de queutard.

Suite au tollé que ce sujet a créé dans les réseaux sociaux, Mukebayi invite l’activiste des droits de l’homme, Jean-Claude Katende, premier soutien de Tshiani, à un débat public.

« Je mets Jean-Claude Katende au défi de me rencontrer sur ce que je développe ici, dans un débat public. Faisons le bon débat entre intellectuels. Ce sont des choix qui vont nous engager pour l’avenir… Noël Tshiani, a-t-il le profil moralement ? Mais alors, Il y a une autre question à poser à Katende, c’est quoi l’intégrité morale pour lui ? C’est l’un des critères établis ici pour accéder à des fonctions publiques », a-t-il insisté.

Pour Mike Mukebayi, on ne peut pas confier la direction de la Banque centrale à un homme qui a été chassé de la Banque mondiale pour agression sexuelle.

« Vous allez faire de lui demain l’interlocuteur de la même Banque mondiale qui l’avait chassé, c’est pourquoi on ne nous prend pas au sérieux ».

L’opposant déclaré de Ngobila rappelle que les questionnements sur la vie de Noël Tshiani méritent des éclaircissements car argumente-t-il, « chacun d’entre nous quand il engage le personnel domestique chez lui à commencer par Jean-Claude Katende, il pose des questions sur la vie privée de celui qui vient chercher l’emploi ».

Et de s’interroger : « Est-ce que quelqu’un peut prendre le risque d’embaucher un domestique, qui lui dit préalablement qu’il est marié à 9 femmes et a 60 enfants ? Nous posons cette question pour savoir à quelle charge sociale s’attendre ? ».

Ainsi prévient-t-il, » si chacun d’entre nous, dans sa résidence prend de telles précautions, alors pourquoi refuse-t-on à la communauté globale de prendre les mêmes précautions pour savoir à qui nous devons confier des responsabilités ? ».

Une affaire à ne pas lier à Katumbi

« C’est un débat à part entière, ça n’a rien à avoir avec Katumbi. Ce que Pero Luwaro a fait n’est pas différent de ce que moi, Mukebayi j’avais fait il y a 4 ans. Sauf, lui a amené la femme de Noël Tshiani à parler à la télévision, mais moi, j’avais déjà rencontré cette femme et restitué tout ce qu’elle avait dit sur Noël Tshiani », a indiqué Mike Mukebayi.

Si à l’époque, cette affaire n’était pas liée à Moïse Katumbi, Mukebayi s’interroge pourqoui le fait-on aujourd’hui ?

Et de conclure : « lui Katende, en tant que défenseur de droits de l’homme, il devait bien mûrir la question avant de se lancer dans un débat si honteux. »

Cette femme se plaint de maltraitance, elle a des droits que Katende est supposé défendre, mais puisque sur cette question, il a déjà choisi son camp, voilà la conséquence. Pour l’élu de Lingwala, il est malheureux que la cause de cette femme ne dise rien à Katende, pourtant supposé être le porte-voix des opprimés. « Son indifférence indigne totalement la société », a déchanté Mukebayi.

Reagan Ndota
Ouragan fm

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici