Ecoutez cet article

Le Vice-président de la plateforme le Centre, Yves Kisombe a, dans un tweet, proposé, sans ambages, la suppression des institutions qu’il qualifie de « nuisibles » et « d’inutiles ».

Il s’agit entre autres des Assemblées et du Sénat. Yves Kisombe estime que les Assemblées provinciales sont inutiles, nuisibles dans le contexte de la République Démocratique du Congo.

«Il faut supprimer les assemblées provinciales ! Et donc accepter les implications constitutionnelles collatérales sans gravité (changement de constitution, sénat, etc). Nous redisons que dans notre contexte, elles sont inutiles, nuisibles », a-t-il indiqué.

Il y a près de 8 mois soit en avril dernier, le Président du Front Patriotique 2023 avait proposé la même chose. Steve Mbikayi était allé plus loin en proposant la suppression des Assemblées provinciales, du Sénat, du CSAC, du conseil économique et social et du CNSA.

Pour lui, la suppression de ces institutions permettra au Président de la République d’avoir les moyens de sa politique. «Le Président Fatshi a la volonté de mieux faire…Pour l’accompagner le FP 2023 lui propose de supprimer des institutions inutilement budgétivores dont le Sénat, les assemblées provinciales, le conseil économique et social. », avait-il écrit sur son compte Twitter.

Rappelons que le Front Patriotique 2023 de Mbikayi et le sursaut Patriotique de Kisombe sont engagés à soutenir des valeurs patriotiques et défendre à cor et à cri les idées-forces qui sont en faveur des intérêts de toute la République.

Par Gédéon ATIBU
Objectif-infos

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici