Ecoutez cet article

Il en a ras-le-bol. Le député Bompanze a pris la parole pour dénoncer un complot contre son regroupement politique-AFDC-A.

Dans son argumentaire, cet élu n’en revient pas. Il se demande comment avec ses 41 députés nationaux, l’AFDC-A de Bahati Lukwebo, premier regroupement politique de l’Union sacrée peut se faire piétiner par des forces politiques moins représentées.

Pour preuve, explique-t-il, les comploteurs ont, dans leur machination politique, tenté de priver l’AFDC-A de la présidence d’une commission permanente au profit du PALU qui compte moins de députés.

Pourtant, le principe de partage des responsabilités est clair. La règle dispose que le premier choix revient au groupe qui a le plus grand poids politique. Tout a été foulé aux pieds, s’indigne un autre député de CACH. Piqué au vif, Bompanze demande que cette politique cesse. Il prévient que cette pratique d’injustice risque de compromettre la cohésion au sein se l’Union sacrée de la nation.

Kokolo Jean
Ouragan fm

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici