Écoutez cet article

L’Assemblée nationale a réceptionné ce lundi 4 avril une motion de défiance contre le Vice-premier ministre de l’Intérieur, Sécurité, Décentralisation et Affaires coutumières, Daniel Aselo Okito.

Cette motion de défiance signée par 77 députés nationaux, est portée par le député national, Didier Lutundula Okito. « Le VPM est venu deux fois à l’Assemblée nationale, mon constat est qu’il était venu uniquement s’excuser par rapport à ses propos outrageux contre les députés nationaux et provinciaux. Il n’a pas touché le fond des questions lui posées par les députés nationaux », a déclaré l’initiateur de la motion qui souhaite la démission de ce membre du gouvernement avant l’examen de la motion.Il lui reproche également la « mauvaise gestion de la territoriale et l’insécurité grandissante dans l’ensemble du pays. « Ce ministère n’est pas géré. Il pèse trop sur les épaules du VPM Aselo » estime Didier Lutundula. La semaine dernière, un autre membre du gouvernement, le ministre de l’Economie nationale, Jean-Marie Kalumba, a été destitué à l’Assemblée nationale après une motion de défiance.

Gisèle Tshijuka
Digital Congo

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici