Ecoutez cet article

Le commissaire provincial adjoint chargé des opérations et renseignements de la police de Kinshasa, le colonel Eddy Mukuna est aux arrêts. Il est détenu depuis le mardi 24 mai à l’auditorat militaire de la Gombe.

Selon des indiscrétions, le colonel Eddy Mukuna est accusé d’avoir tenté de libérer des vendeurs de drogue arrêtés à l’Agence nationale des renseignements (ANR).

En effet, ces vendeurs de drogue avaient été surpris à l’aéroport international de N’djili, par les services de sécurité, munis de 62 kilos de drogue. Immédiatement, ils ont été interpellés et conduits à l’ANR.

C’est à ce niveau que le colonel Eddy Mukuna, contacté par les familles de ces inciviques, leur a promis de les faire libérer en usant de son prétendu rapprochement avec la famille présidentielle.

30 000 $US lui ont été remis pour obtenir la libération de ces malfrats. Malheureusement, cet officier de la police était devenu introuvable depuis qu’il avait empoché cette enveloppe.

C’est ainsi que les mêmes familles qu’il a dépouillées ont porté plainte contre lui. Des services se sont mis à sa recherche, et aujourd’hui, il est à l’auditorat militaire de la Gombe.

L’homme doit répondre de ses actes pour corruption, escroquerie et trafic d’influence, en plus du fait qu’il ternit l’image du Chef de l’État Félix Tshisekedi.

LM
Media Congo Press

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici