Écoutez cet article

Vendredi, 15 avril 2022-C’est une mobilisation spontanée, une foule en ébullition, Joseph Kabila dans les rues de Kinshasa. Au volant de sa Jeep de couleur rouge, l’ancien président de la République s’est offert un bain de foule ce vendredi 15 avril à Tshangu. Circulation ralentie, Joseph Kabila était obligé de suivre le rythme de la population qui l’accompagnait. Plusieurs heures entre Masina et Ndjili, Kabila n’est pas descendu de sa Jeep. C’est à l’intérieur de sa voiture qu’il contemplait cette population.

La toile s’est enflammé, Kabila s’invite au débat politique, les commentaires vont dans tous les sens.

Si pour certains, cette mobilisation spontanée devrait interpeller le camp Fatshi, pour les autres c’est un avant-goût de 2023.

“Le cortège de Joseph Kabila a été englouti par une foule amassée spontanément le long de la route de Tshangu, le très chaud district de la capitale. Pour les partisans de Kabila, il s’agit de l’expression de déception d’un peuple qui n’a pas trouvé mieux, voilà 3 ans”, dit notre confrère Stany Bujakera dans un tweet.

En exil politique, Kikaya Bin Karubi, l’un des proches collaborateurs de Joseph Kabila s’est exprimé en ces termes :
“Hier ils ont crié Crucifiez-le…, enivrés par le mensonge des ennemis de la RD Congo, aujourd’hui ils crient ” Hosanna…” un Vendredi Saint. Tout un symbole. Certains abusent honteusement du POUVOIR mais l’AUTORITE que le Bon Dieu donne reste intact. Bon week end pascal”.

Pour India Omari, l’un des cadres du PPRD, le peuple vient de comprendre que le mal est très profond avec ce régime.

“Joseph Kabila attire une foule terrible à Masina, la route est bloquée, la population l’exige à descendre de son véhicule pour rentre au pouvoir le matin de ce 15 avril 2022. Le peuple vient de comprendre que le mal est très profond avec ce régime”, dit-il.

Le camp Fatshi estime par ailleurs que Kabila ne peut plus revenir au pouvoir et que cette sortie spontanée ne changera rien du tout.

“Un candidat inéligible qui se lance dans le show buzz”, dit Honoré Mvula, proche du régime Fatshi.

Pour une certaine opinion, cette sortie de Kabila relance le débat de 2023.

Kevin INANA
Okapi News

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici