Écoutez cet article

L’ancien Vice Premier, ministre de l’intérieur et sécurité intérimaire de la République a déclaré dans une émission ce vendredi 08 avril 2022 dans une chaîne de télévision à Kinshasa, Kin24, que les élections n’ont auront pas lieu en 2023.

« Vous allez m’appeler Prophète, parce que ce que j’avais dit est entrain de se réaliser point par point . Je veux vous laisser apprécier, parce que j’avais annoncé comme préalable, vous l’avez saisi mot à mot dans la bouche du président du CENI Kadima . On ne peut pas organiser les bonnes élections si on a pas la maîtrise de la sécurité; il faut protéger les personnels de la CENI, il faudrait protéger les électeurs et les candidats, il faut avoir ces gens pour avoir organisé, et ça ce n’est pas dans deux jours », dixit Basile Olongo.

« J’avais parlé des congolais de l’étranger qui doivent et aussi participer aux élections, nous n’avons pas aucun droit d’exclure nos frères qui sont là-bas à l’étranger. Et si on arrive pas avoir les élections en 2023 je le dis et je le répète, ce n’est pas la faute du Président de la République Félix Tshisekedi ; le gouvernement Ilunkamba a encaissé deux ans de retard pour résoudre le problème de préalable lié à l’organisation des bonnes élections l’église Catholique et l’église Protestante que je pointe des doigts doivent s’assumer, ils ont pris plus mois là-bas, il faut ajouter de ces deux ans et l’assemblée également . La constitution nous dit que le Président actuel va rester en fonction jusqu’à tel point qu’on aura un Président élu », conclu t-il.

Edine Ndjeshi
Actu30

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici