Ecoutez cet article

En récoltant 1.327 voix, Pierre Kompany va devenir le nouveau bourgmestre de Ganshoren. Une grande fierté pour son fils.

Les listes ProGanshoren (9 sièges), Liste du Bourgmestre (MR, NDLR) (5 sièges) et Défi (2 sièges) ont scellé dimanche soir un accord les engageant à constituer la future majorité de la commune de Ganshoren, au nord-ouest de la capitale. Pierre Kompany (ProGanshoren), premier score de la commune (1.327 voix), sera présenté à la fonction de bourgmestre de la commune.

Conformément à un accord pré-électoral, M. Kompany cédera le témoin à Jean-Paul Van Laethem à mi-mandat, ont annoncé les partenaires dans un communiqué commun. Pierre Kompany s’est dit heureux de « pouvoir apaiser, avec deux partenaires politiques, le climat politique que les habitants de la commune ont connu ».

Et il n’est pas le seul. Vincent Kompany, défenseur emblématique des Diables rouges, s’est félicité de la victoire de son papa. « Historique ! Nous sommes si fiers de toi papa. Venu de RD Congo comme réfugié en 1975. Maintenant, tu as gagné la confiance de ta commune en devenant le premier bourgmestre noir élu en Belgique ! Ce fut long mais c’est un progrès. Félicitations ! #Belgium », a-t-il commenté en dessous d’une vidéo publiée sur son compte Instagram et dans laquelle il félicite son papa et explique, dans les trois langues, qu’il a remporté le mayorat de la commune de Ganshoren. Pierre Kompany va en effet devenir le premier bourgmestre originaire d’Afrique sub-saharienne de Belgique.


Le soir

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici