Répondant à une question au cours de son point de presse tenu mercredi 15 janvier 2020, le président de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) a affirmé que le plan de balkanisation de la RDC est une “illusion”.

Pour Bruno Tshibala, la RDC en première position et aucun pays d’Afrique ne peut être balkanisé parce que, dit-il, ce projet va à l’encontre de la volonté des pères de l’indépendance.

“L’idée de balkaniser la RDC ou tout autre pays d’Afrique est une illusion. On ne peut pas balkaniser un pays d’Afrique parce que les pères de l’indépendance quand ils se sont retrouvés à Addis-Abeba le 25 mai 1963, ils ont dit par rapport à ce qui a été fait par les colonisateurs qu’ils acceptent le fait accompli, c’est ce qu’on appelle l’intangibilité des frontières héritée de la colonisation”, a-t-il affirmé.

L’ancien Premier ministre explique en outre que l’intégrité des frontières d’un pays est un principe sacrosaint de l’Union Africaine (UA).

Un autre argument qui prouve à suffisance que la RDC ne peut être amputée d’une portion de sa terre, selon B. Tshibala, est le sentiment de vouloir vivre ensemble de tous les Congolais.

“Si nous sommes la RDC aujourd’hui cela ressort de ce sentiment des Congolais de ne jamais revenir sur les frontières de 1960. Quiconque tenterait de prendre une partie du Congo sera combattu par tous les Congolais indistinctement”, a-t-il indiqué.

Tout en reconnaissant que l’idée de balkaniser la RDC taraude dans le chef des pays voisins, le président de l’UDPS condamne ce dessein et appelle à la vigilance de tous pour la défense des intérêts de la RDC.

Les alertes ont été tirées par certaines personnalités congolaises dont le Cardinal Fridolin Ambongo sur la balkanisation du pays. Pour dénoncer ce projet, l’opposant Martin Fayulu a appelé à une marche de deuil et d’indignation le 17 janvier prochain. Cependant, le gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila n’a pas autorisé cette manifestation.

Merveil Molo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici