Écoutez cet article

Il aurait fallu agir vite, alors très vite pour éviter le retour en force des vendeurs et vendeuses en quête des espaces vides, de revenir avec leurs marchandises et bagages dans le marché pirate de Matadi Kibala de triste mémoire, pourtant fermé depuis le mercredi 2 février 2022.

C’est ce qui a poussé le Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka d’inspecter, le samedi 12 février 2022 deux sites dans la commune de Mont-Ngafula, où seront construits deux marchés qui tourneront définitivement la page noire de Matadi-Kibala. Ainsi fut-dit, ainsi fut fait.

Le premier est situé au «camp PM», à quelques encablures du marché pirate de Matadi-Kibala, loin de la chaussée où les nouveaux locataires seront épargnés de tout danger.

Le second par contre se trouve à Mitendi toujours dans la commune de Mont-Ngafula. Le site sera aménagé pour la construction d’une zone moderne de négoce. Ici, croit-on savoir, les gros camions des marchandises des denrées de première nécessité en provenance du Kongo-Central, feront leur déchargement, et le chargement, avant de retourner vite pour d’autres s’approvisionnements.

Un véritable pôle d’attraction de commerce trouvé par l’Hôtel de ville de Kinshasa, où les commerçants du Kongo-Central et ceux de Kinshasa se rencontreront en toute quiétude pour leurs affaires.

Il y a lieu de souligner que dans le premier site de «camp PM», les travaux d’aménagement sont déjà en cours, et le chef de l’exécutif provincial a constaté que plusieurs étalages ont été déjà montés pour accueillir les vendeurs et vendeuses.

Les responsables dudit projet interrogés ont fait entendre aux professionnels des médias que ce nouveau marché provisoire en construction sera en mesure de recevoir les vendeurs et vendeuses dans deux semaines.

Au site de Mitendi, l’autorité urbaine a profité de l’opportunité pour échanger avec les populations riveraines et la notabilité. Ces compatriotes ont salué de deux mains et manifesté leur volonté d’accompagner le gouverneur de la ville dans ce projet de construction d’un marché moderne dans leur site.

Selon la dépêche de la cellule de communication de l’Hôtel de ville. L’on a déploré les constructions anarchiques construites dans le site sans respecter les normes urbanistiques.

Séance tenante, Gentiny Ngobila a donné des instructions formelles pour que soient déguerpis les occupants illégaux.

Au regard de sa position géostratégique et de la distance, le nouveau marché en gestation à Mitendi sera plus réservé aux grossistes qu’aux petits détaillants. Et pour ne pas léser les petits commerçants, les autorités publiques devraient envisager à mettre les bouchées doubles pour la relance de leurs activités.

Par là, il faut entendre ceux qui iront s’approvisionner tôt le matin pour aller vendre en détail aux marchés de camp PM, de l’UPN, de Selembao, de Moselu à Bumbu, de Moulaert à Bandalungwa, de Kintambo, de Gambela…

Par ailleurs, il a eu à rappeler au Commissaire provincial de la police, le Général Sylvano Kasongo Kitenge de maintenir fermés tous les magasins de Matadi-Kibala, jusqu’à nouvel ordre. Ce, en invitant la population de s’abstenir d’acheter des terrains ou des parcelles dans des sites non autorisés. Une façon de leur dire qu’en cas de récidive, les bulldozers de l’Hôtel de ville marcheront sur des constructions anarchiques dans ce site.

Jean-René Ekofo
Le Phare

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici