Écoutez cet article

Des affiches du candidat président N°13 du Front Commun pour le Congo, « FCC », ont été détruites depuis le début de la campagne électorale dans plusieurs villes du pays, rapporte l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice, « ACAJ » ce mardi 18 décembre 2018 dans son communiqué.

« Des actes de perturbation des rassemblements et destruction des affiches du candidat Emmanuel Ramazani Shadary ont été enregistrés dans plusieurs villes notamment à Kisangani, Goma, Bukavu et Beni ; aussi bien que ceux du candidat Félix Tshisekedi l’ont été à Bunia et Beni ; et ses effigies détruites à Mbuji-Mayi », indique ACAJ.

Selon cette association, ce mardi plusieurs jeunes ont manifesté contre l’arrivée du candidat Emmanuel Ramazani Shadary à Tshikapa et la police les a dispersé.

« Dix policiers ont été blessés et cinq de leurs véhicules incendiés », affirme l’Association Congolaise pour l’Accès à Justice.

L’ACAJ dit avoir noté également que dans plusieurs provinces, les autorités ont systématiquement employé les moyens et personnel de l’Etat pour la campagne du candidat Emmanuel Ramazani Shadary que pour eux-mêmes.

Jephté Kitsita

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici