Écoutez cet article

Alexander De Croo, Premier ministre Belge, affirme qu' »il y aura certainement des discours, (mais que la visite royale sera surtout) un moment où l’on montre cet esprit de partenariat entre égaux, entre la RDC et la Belgique. Ça portera par exemple sur la santé où nous faisons beaucoup des choses ensemble, l’investissement économique, la lutte contre le réchauffement climatique, qui est d’ailleurs un combat qu’aucun pays ne veut mener tout seul. Donc c’est agenda très chargé ».

Il exhorte, sur TOP CONGO FM, à « garder un peu de patience pour voir quel sera le programme et comment les choses vont se dérouler mais en effet. Mais du côté Belge, on viendra avec une délégation assez large, avec le couple royale. Ça montre toute l’importance que la relation Belgo-congolaise a pour nous ».

Intérêts globaux

Alors que, sur demande de Kinshasa, une mission de l’Armée Belge est attendue incessamment pour des raisons d’orientation et des techniques de détection, pendant que le gouvernement belge avait mis fin au déploiement de ses troupes dans ses anciennes colonies depuis le génocide Rwandais, Alexander de Croo rassure que  »c’est dans nos intérêts globaux que nos militaires travaillent ensemble et dans le domaine de la formation on peut faire beaucoup de choses ».

Il relève par exemple que  »dans le domaine de la formation, il y a beaucoup de choses qu’on peut faire ensemble. Je suis content que nos défenses travaillent ensemble à nouveau. Il y a longtemps que ça ne s’est plus fait ».

Alexander de Croo se dit également  »très content de pouvoir finalement faire cette visite. Elle était planifiée pour la commémoration de 61 ans de l’indépendance de la RDC, mais la Covid ne nous a pas aidé et on a dû déplacer cette visite à deux reprises. C’est la première fois que notre roi viendra en RDC ».

Pour lui, cette visite est une occasion  »de regarder le passé en face avec transparence par rapport à ce qui s’est produit dans le passé, mais surtout pour mieux bâtir un futur où il y a quand-même beaucoup de choses que le peuple Belge et Congolais peuvent faire ensemble ».

Le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde, prend part, accompagné de plusieurs ministres, au sommet des dirigeants de l’UE et de l’UA. Les Chefs d’État de deux continents devraient, notamment  »jeter les bases d’un partenariat renouvelé et approfondi entre l’Afrique et l’Europe bénéficiant d’un engagement politique au plus haut niveau fondé sur la confiance et une compréhension claire de nos intérêts mutuels ».

Pendant ce temps, le Roi Philippe et son épouse sont notamment annoncés à Kinshasa du 6 au 10 mars 2022, accompagnés d’une délégation de quelques ministres Belges afin de marquer l’excellente qualité des relations bilatérales entre le royaume de Belgique et la RDC.

Dieumerci Lusakumunu
Top Congo

SOMBA,TEKA Ofele

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici