Ecoutez cet article

Les chefs des confessions religieuses se réunissent à nouveau ce vendredi 29 juillet au Centre interdiocésain pour harmoniser leurs vues sur le choix du candidat appelé à succéder à Corneille Nangaa, à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (Ceni).

Dans sa correspondance invitant ses collègues à prendre part à cette nouvelle réunion, Monseigneur Marcel Utembi Tapa, archevêque de Kisangani et président de la Conférence épiscopale du Congo (CENCO) a dénoncé des cas de corruption.

Ce dernier rapporte qu’un chef religieux a déclaré avoir été approché “par un autre membre de la plateforme lui proposant de voter pour le même candidat présenté comme candidat du pouvoir en contrepartie d’une jeep”. D’après une certaine opinion, Denis Kadima serait le candidat soutenu par le régime en place. Des allégations que le concerné a rejeté.

Toujours dans sa correspondance, Mgr Utembi a souligné que certains candidats ont subi des pressions pour retirer leurs candidatures afin que “les confessions, qui les présentent, votent ce même candidat”.

Djodjo Vondi
Media Congo Press

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici