Ecoutez cet article

Après avoir reculé vendredi face à la pression sur le dossier CENI, le bureau de l’Assemblée nationale persiste dans son schéma.

Mboso opte pour le passage en force. Après les conciliabules de vendredi soir au Fleuve Congo hôtel, le speaker de l’Assemblée nationale a décidé de reprogrammer la plénière pour ce samedi à 13h00. Un seul point à l’ordre du jour à savoir l’audition du rapport de la commission monocolore dirigée par l’Udps, André Mbata. Boudée par Ensemble, Lamuka et le FCC, la controversée commission a travaillé sur le dossier individuel de chaque candidat membre de la centrale électorale. A la fin interviendra l’entérinement des candidats proposés les différentes composantes. « Par tous les moyens, le pouvoir veut contrôler à 100% la commission électorale dans le but de tricher massivement », dénonce un élu de la famille politique de Joseph Kabila.

Denis Kadima qui a patienté 24h00 pourrait voir sa candidature validée aujourd’hui. Il succèdera ainsi à Corneille Nangaa. L’expert électoral est contesté par les catholiques et protestants qui le collent au pouvoir. Pour les deux confessions religieuses, Kadima sera le cerveau moteur d’une vaste tricherie.

Landry Amisi
Ouragan

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici