Ecoutez cet article

Comme annoncé, le meeting dit de « vérité » du président de l’assemblée nationale de la République démocratique du Congo, Christophe Mboso N’kodia, a bel et bien eu lieu le dimanche 31 octobre 2021 au Stade Vélodrome de Kintambo à Kinshasa.

Plusieurs sujets d’actualité, dont celui lié aux prochaines élections, ont été abordés par le speaker de la Chambre Basse du Parlement. À en croire Christophe Mboso N’kodia, tout sera mis en œuvre pour qu’il n’y ait aucune fraude aux scrutins de 2023.

« La Commission Électorale Nationale Indépendante est là. Soutenons la Commission Électorale pour qu’elle nous conduit aux élections. Il n’y aura pas de fraude. Il reste la Loi électorale, dans cette Loi, nous insérerons des clauses, des articles pour assurer la transparence. Vous m’avez bien compris ? Il n’y aura aucune fraude en 2023 », a martelé Christophe Mboso.

En outre, le président de la Chambre Basse du Parlement a insisté sur le fait que la communauté internationale aura aussi ses observateurs durant ces élections.

« La communauté internationale viendra observer les élections. Les observateurs nationaux des églises aussi seront là. Que personne ne puisse fuir les élections », a-t-il dit.

Dans la foulée, Christophe Mboso a fait savoir à ses militants qu’il alignera des candidats aux élections législatives pour le compte de son parti politique la Convention pour la République et la Démocratie (CRD).

Mais pour ce qui est de la présidentielle, Mboso N’kodia a rappelé que son candidat demeure l’actuel chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Il a, par ailleurs, demandé à la population de l’accompagner et de soutenir toutes ses actions depuis qu’il a pris le pouvoir en janvier 2019.

Jephté Kitsita
7sur7

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici