Interné depuis le mois d’avril au CNPP (Centre neuro-psycho-pathologie), l’état de santé de Zacharie Badiengela alias Ne Muanda Nsemi, leader du mouvement politico-religieux Bunda dia Mayala (BDM), serait très préoccupant, rapporte à Media Congo Press (MCP), ce lundi 15 juin, un de ses proches.

Selon un rapport daté du 30 avril 2020 du Centre neuro psycho pathologique (CNPP), Ne Mwanda Nsemi, souffre d’un trouble mental “sur fond de stress à répétition”.

“Une prise en charge en santé mentale et soutien psychosocial est indispensable”, insistait les médecins du CNPP qui confirmaient que le patient avait été soumis à un test neuropsychiatrique, un scanner cérébral ainsi qu’un électroencéphalogramme, sans oublier une auto et hétéro anamnèse.

Arrêté le 24 avril dernier, Ne Muanda Nsemi est poursuivi pour rébellion, atteinte à la sûreté de l’Etat et incitation à la haine tribale. Au moins 8 personnes avait été tuées dans l’opération de la police qui avait conduit à son arrestation.

Djodjo Vondi
MCP

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici