Ecoutez cet article

Revue de presse du mardi 1er décembre 2020.

La politique avec la polémique sur la requalification de la majoritaire parlementaire, la justice avec le dossier de la FEC et le procès 100 jours, ainsi que la question sanitaire sont les sujets qui intéressent la presse mardi 1er décembre 2020.

Les députés nationaux de la plate-forme politique Front commun pour le Congo (FCC), se sont réunis lundi 30 novembre 2020 au Palais du Peuple, siège du Parlement. Au menu : la situation politique du moment en République Démocratique du Congo, informe Congoprofond.net

Abordant la question liée à la requalification de la majorité parlementaire, ces élus du FCC condamnent les manœuvres de bas étage “vouées à l’échec de certains acteurs politiques bien identifiés pour tenter de changer la majorité parlementaire usant de corruption et de procédés fallacieux condamnables par nos lois récemment évoquées en plénière de notre institution”, rapporte le média en ligne, qui ajoute : « Avec toutes les preuves de corruption qu’il détient, le Front Commun pour le Congo se réserve le droit d’ester en justice contre le corrupteur et le corrompu. »

« La majorité parlementaire est bien identifiée pour une législature conformément à l’article 26 de notre Règlement intérieur déclaré conforme à la Constitution par la Cour Constitutionnelle, elle est physiquement présente par le biais des signatures des 305 députés présents à Kinshasa, reprise en annexe de cette déclaration et le sera chaque fois que le besoin comme pour les différents votes au sein de la plénière », complète Cas-info.ca

Ils ont aussi dénoncé toutes les menaces à l’encontre de la présidente de l’Assemblée nationale, « victime d’un harcèlement politique d’une extrême violence ». Mais aussi victime d’un accident de circulation « dont les causes suspectes ne sont malheureusement pas encore établies », écrit Dépêche.cd

Dans leurs déclarations, ces membres du FCC ont encouragé les forces de l’ordre à demeurer républicaines et au service de la RDC.

Forum des As s’occupe des informations judiciaires et indique que la Fédération des entreprises du Congo (FEC) est « montée sur ses grands chevaux, et n’est pas prêt à entériner la décision de la justice annulant la réélection de son responsable, Albert Yuma, qu’elle qualifie d’illégale. »

« La Fédération des entreprises du Congo maintient sa pleine confiance en la justice de la République. Face aux irrégularités et mal jugés manifestement contenus dans la décision du Conseil d’Etat, elle a instruit ses avocats conseils de mettre en œuvre tous les mécanismes juridiques appropriés, afin de préserver les libertés d’associations syndicales respectivement consacrées par les articles 37 et 38 de la Constitution », retranscrit le journal.

Toujours en justice, cette fois-ci dans le procès 100 jours, des avocats français alertent sur l’état de santé de Vital Kamerhe et dénoncent des irrégularités de procédure. Une information à retrouver sur le site Internet Actualité.cd

Dans un communiqué rendu public ce lundi 30 novembre 2020, Maîtres Clara Gérard-Rodriguez et Pierre-Olivier Sur expliquent que les avocats du Directeur de Cabinet du chef d’État n’ont plus contact avec leur client.

« En effet, alors qu’il était en détention à la prison de Makala, nous avions un contact quasi journalier avec lui (avril à septembre 2020). Mais, depuis la reprise du procès devant la Cour et son transfert dans un lieu tenu secret, nous ne pouvons plus le joindre, tandis que lui-même ne prends plus contact avec nous, et qu’il semble que ses avocats congolais ne parviennent pas à le rencontrer. Enfin, nous recevons de la part de ses proches, des informations parcellaires et contradictoires, dont l’évidence est qu’elles sont bridées par une crainte insurmontable », lit-on dans ce communiqué signé par Clara Gérard-Rodriguez et Pierre-Olivier Sur, que reprend 7sur7.cd

En santé, Actu30.cd, alerte sur la Covid-19 : 70 nouveaux cas confirmés enregistrés dimanche en RDC.

D’après le comité multisectoriel de la riposte qui livre l’information à travers son bulletin journalier consulté par Actu30.cd, parmi ces nouvelles infections, 67 ont été signalées à Kinshasa et 3 à la Tshopo.

Radio Okapi

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici