Ecoutez cet article

“Il n’y aura pas de quarantaine à Kinshasa. Il n’y a pas de quarantaine qui soit prévu. Nous ne pensons pouvoir ne pas d’abord alarmer inutilement la population”, rassure le porte-parole du gouvernement au moment où “le Chef de l’État est en consultation pour tenir une réunion avec éventuellement les responsables de différentes grandes institutions du pays”.

Sur TOP CONGO FM, David-Jolino Makelele estime que “les précautions valant toujours mieux, nous avons tenu compte du fait qu’il y a des cas qui ont été signalés à l’issue du vol qui a amené les passagers de Kinshasa à Lubumbashi et les mesures supplémentaires seront prises en matière de vol aussi bien à Lubumbashi, à Kolwezi ou ailleurs”.

David-Jolino Makelele “rend hommage à ceux de nos amis et frères qui s’adonnent aux soins des personnes contaminés. Nous ne devons pas oublier qu’avant tout ils sont d’abord des congolais”.

LIRE AUSSI: Coronavirus : des voyageurs congolais bloqués à Nairobi et à Dubai

Il révèle que “le Chef de l’Etat a déjà pris des dispositions en leur faveur, à savoir, l’Etat congolais prendra en charge les cas de tous ceux qui pourront être affectés à l’occasion de cette épidémie, le personnel soignant y compris”.

Dans une déclaration commune adressée au chef de l’État, Francine Muyumba, Claudel Lubaya, Patrick Muyaya avaient exhorté le président de la République à “placer Kinshasa, la capitale nationale, en quarantaine et l’isoler du reste du pays, à rendre effective et opérationnelle la riposte et mettre à sa disposition des ressources humaines, matérielles, logistiques et financières conséquentes”.

Dieumerci Lusakumunu
Top Congo

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici