Ecoutez cet article

Les militantes et militants de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) à Kananga au Kasaï Central, ne décolèrent pas après le crash de l’Antonov 72 affrété à la présidence de la République.

Cette fois-ci, ils ont passé nuit à la belle étoile pour exprimer leur ras-le-bol suite à cet accident aérien et compatir avec les familles de victimes de ce crash.

Ces militantes et militants ont organisé cette veille de “colère” la nuit du jeudi 17 à ce vendredi 18 octobre 2019 à la permanence de ce parti dans la commune de Nganza.

Aux environs de 5h de ce vendredi, les membres de ce parti ont marché jusqu’au pont Nganza pour revenir à la permanence où une prière a été faite pour laisser le chef de l’État Félix Tshisekedi entre “les mains de Dieu”.

S’adressant à la presse, le président sectionnaire de l’UDPS à Nganza Jérôme Katumba, a remercié la députée nationale Eugénie Tshiela Kamba “initiatrice de cette activité” et d’exiger “le divorce entre FCC-CACH”.

“Nous voulons que notre président soit libéré. Nous préférons que l’honorable Tshiela Kamba parle avec notre président, que Felix Tshisekedi se débarrasse de Kabila Joseph” a-t-il declaré.

Alain Saveur Makoba, à Kananga

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici