Ecoutez cet article

Depuis la déclaration du député national Léon Nembalemba sur la somme de 15.000 $ qu’il a perçue comme “motivation” en vue de la déchéance du bureau de l’assemblée nationale, les réactions ne cessent de tomber.

Interrogé lundi 14 décembre 2020 par la presse à l’occasion du discours du chef de l’État sur l’état de la Nation, le député national Daniel Safu, signataire des pétitions contre le bureau Mabunda, a affirmé qu’aucun élu du peuple n’a reçu de l’argent.

Daniel Safu dénonce ainsi une action orchestrée pour saper l’Union sacrée de la Nation prônée par le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. D’après cet élu national, la déchéance du bureau Mabunda est le fruit de la puissance populaire.

“Moi personnellement, j’ai pas reçu 15.000$ et aucun député n’a reçu 15.000$. Si on veut saper l’action de l’Union sacrée par de communication machiavélique, structurée, que les gens ouvrent les yeux, Kabila n’est pas encore fini. Personne n’a reçu l’argent, nous nous sommes des disciples d’Étienne Tshisekedi, si c’était pour l’argent on aurait dû déjà suivre Kabila. On doit l’interpeller, personne n’a reçu 15.000$. Je sais pas si Bahati a remis l’argent à ses députés. Nous, Katumbi ne nous a remis rien, Félix ne nous a rien remis et l’UDPS n’a rien remis. C’est la volonté de la puissance de tout un peuple”, a déclaré Daniel Safu.

Tout en demandant à son collègue de retirer ses propos, Daniel Safu, élu de la coalition de l’opposition LAMUKA, appelle Léon Nembalemba à devenir un homme d’État.

“Je demande à mon aîné, à mon collègue Molière [Léon Nembalemba ndlr] de retirer ses paroles, ça ne donne pas une bonne impression, ça frise la légèreté. Que Molière devienne un homme d’État. Ici, je défend la cause de ceux qui veulent construire la majorité pour l’Union sacrée. Tu dis qu’on t’a donné 15.000, tu veux plaire à qui ? Aucun député n’a reçu 15.000 $, ça relève du laboratoire du FCC et c’est un laboratoire que nous sommes déterminés à détruire”, a conclu l’élu de Mont-Amba.

Pour rappel, lors de l’examen des pétitions contre les membres du bureau de l’assemblée nationale, 281 députés nationaux ont voté pour la destitution de Jeanine Mabunda. Plusieurs députés du Front Commun pour le Congo (FCC) dont fait partie Jeanine Mabunda, ont aussi soutenu ces pétitions.

Jephté Kitsita

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici