Ce samedi, 13 Avril 2019, la première dame, Denise Nyakeru Tshisekedi a été l’invitée spéciale d’une rencontre Sultani Makutano avec environ quarante femmes entrepreneures.

Au cours de sa brève intervention, Mme. Denise Tshisekedi a promis aux femmes de les soutenir. « Sachez que je serai toujours là pour vous accompagner, je serai là à vous soutenir » a-t-elle déclaré.

Elle en a profité pour inviter les femmes entrepreneures à un travail collectif, un travail d’équipe prompt à générer du potentiel pour le pays.

« On ne peut pas construire seul, on ne peut pas travailler seul. Mais ensemble, on peut faire de beaucoup chose. J’estime que nous avons un grand pays, nous avons beaucoup de richesses. On ne peut pas rester sans rien faire. Nous savons ce que nous sommes capables de faire. Vraiment, je compte sur chacune de vous pour qu’on se tienne la main » a renchéri la première dame de la RDC.

En outre dans son discours, Nicole Sulu, la fondatrice de Makutano a indiqué que dans les prochains jours, Sultani Makutano va réaliser un livre qui raconte page par page toutes les réalisations de Denise Tshisekedi aux filles et petites filles.

« Lorsque l’histoire lui donne rendez-vous, alors que Félix-Antoine Tshisekedi prend le pouvoir en République Démocratique du Congo, Denise, son épouse, prend la ferme décision de se battre pour les femmes en créant des bourses et en accompagnant des milliers de femmes dans l’entrepreneuriat. Avec ce livre, nous plongeons dans les coulisses du pouvoir à Kinshasa comme si nous y étions. Entre résistances, intrigues et victoire, nous accompagnons pas à pas, fascinés, la lutte de celle que deviendra le porte étendard de l’émancipation des femmes congolaises » est-il écrit sur la couverture préconçue du prochain livre d’environs 400 pages dénommé « OSER… »

« Madame la première dame, chère maman Dénise, Ya Dénise. Depuis le 26 janvier dernier, vous avez pris rendez-vous avec l’histoire de la République…. Vous êtes la première ambassadrice des femmes de ce pays. Toutes ces femmes que je vous présente, sont des militantes acharnées de l’émancipation de la femme congolaise » a ajouté Nicole Sulu.

Prisca Lokale

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici