Ecoutez cet article

En application des dispositions des articles 10, 12 et 24 bis de la récente loi électorale, Christophe Mboso, président de l’Assemblée nationale vient de saisir l’opposition politique (Lamuka, et FCC), pour qu’elle désigne les noms de ses représentants au sein de la nouvelle équipe dirigeante de la Commission Électorale Nationale indépendante (CENI).

« Je vous demande de procéder à la désignation des membres de la CENI, en ce compris, le Président de ladite institution et de transmettre, au plus tard le 28 juillet 2021, la liste des personnes désignées, les procès-verbaux ainsi que les dossiers complets des intéressés. », écrit-il dans une correspondance.

Dans cette liste qui sera transmise au bureau de la chambre basse du Parlement, il en sera de même du procès-verbal de désignation en indiquant clairement le choix des membres de l’opposition aux postes de deuxième Vice-Président, et de Questeur du Bureau de cette institution d’appui à la démocratie.

Par ailleurs, Christophe Mboso rappelle l’opposition que les membres de la CENI doivent être choisis parmis les personnalités indépendantes reconnues pour leurs compétences, intégrité, moralité, probité et honnêteté intellectuelle, et qu’aucune province ne peut en compter plus d’un membre.

Il faut rappeler que ce depuis le 3 juillet 2021, que le Président de la République avait promulgué la Loi organique n°21/012 modifiant et complétant la Loi organique n°10/013 du 28 juillet 2010 portant organisation et fonctionnement de la Commission Electorale Nationale Indépendante, telle que modifiée et complétée par la Loi organique n°13/012 du 19 avril 2013.

Ivan Honoré
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici