Le bureau du Procureur près de la Cour d’appel de la Gombe, qui instruit l’enquête sur le détournement des fonds dont est soupçonné le directeur de cabinet du chef de l’Etat, Vital Kamerhe, vient d’envoyer une commission rogatoire à la justice française

L’objectif est d’obtenir des détails sur des biens immobiliers détenus dans l’Hexagone, par le directeur de cabinet du patron de l’Union pour la Nations congolaise.

Lors de la dernière audience consacrée à la plaidoirie, les avocats de la République ont chargé Vital Kamerhe d’avoir acquis une maison avec son épouse Hamida Shatur à Orgeval dans le département des Yvelines en région parisienne. Au regard du cadastre et au registre des hypothèques dont une copie est parvenue à la rédaction de « Forum des As », la maison d’Orgeval est la propriété d’Hamida depuis 2012, avant son mariage avec Vital Kamerhe.

Sur son compte, l’homme d’affaires congolais, Didi Kinuani, a confirmé que son ex épouse, avec qui il a eu un enfant, Diams Kinuani, a acheté cet immeuble d’Orgeval depuis 2012.

Pour la défense de Vital Kamerhe, cette propriété, citée par les avocats de la République, est la preuve d’un acharnement politico judiciaire contre leur client. Ils se disent étonnés de constater que l’instruction continue au niveau du parquet, alors que l’affaire était déjà fixée au tribunal, qui rendra son verdict le 23 juin.

Le collectif de la défense du directeur de cabinet du chef de l’Etat estime que la mise en place de la commission rogatoire est la preuve que l’accusation n’a pas d’éléments de preuves sur le détournement intellectuel, infraction retenue contre Vital Kamerhe sur les fonds destinés à la construction des maisons préfabriquées.

Rappelons que le ministère public a requis 20 ans de travaux forcés contre l’ancien président de l’Assemblée nationale.

Eric Wemba
Forum des As

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici