Ecoutez cet article

Nehemie Mwilanya, ancien coordinateur du Front commun pour le Congo (FCC), estime que les dossiers Ram et jeeps palissades offertes par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi aux députés nationaux, discréditent totalement les politiques publiques tant vantées du Gouvernement Sama.

« Le RAM et les jeeps palissades discréditent totalement les politiques publiques tant vantées du Gouvernement : le peuple d’abord et la lutte contre la corruption. Au-delà de la motion de défiance c’est tout un régime qui perd sa légitimité », a écrit ce membre proche de Joseph Kabila.

Le service de Registre des appareils mobiles (RAM) lancé par Augustin Kibassa, ministre de PTNTIC a pour objectif d’optimiser la sécurité et la qualité de service des réseaux mobiles sur le territoire national, de lutter efficacement contre la contrefaçon des appareils mobiles en déconnectant les appareils identifiés comme non-conformes, et de combattre le vol des appareils mobiles en bloquant les appareils déclarés volés.

Cependant, cette redevance est largement contestée par la majorité des députés nationaux, qui pour certains ont déjà signé et déposé une motion de défiance contre Augustin Kibassa.

La taxe RAM a suscité un tollé de désapprobations de la part des consommateurs qui veulent voir la surpression définitive de cette taxe qui viole les principes et les règles fondamentales en la matière.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici