Ecoutez cet article

Le ministre de l’enseignement primaire secondaire et technique, Tony Mwaba vient de renégocier le contrat Veridos avec la firme allemande, qui se dit prête à accompagner son ministère à identifier et comptabiliser les élèves à travers ce projet-pilote de la gratuité de l’enseignement de base en République Démocratique du Congo.

« Il faut ajouter qu’ils vont même s’appuyer sur le SERNIE (…) ce projet est sur la voie de la recevabilité par rapport à l’ancienne version qui a été rejetée. Nous venons de reprendre sur les nouvelles bases », a dit le Ministre de l’EPST Tony Mwaba.

Dans le cadre du suivi de la consommation des crédits du Ministère de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Tony Mwaba avait saisi le 10 mai dernier, son collègue des Finances, Nicolas Kazadi, pour s’opposer au paiement de 2 millions € via RAWBANK à la firme allemande « VERIDOS GMBH » censée fournir des cartes aux élèves.

D’après cette correspondance de Tony Mwaba à Nicolas Kazadi, cette dépense de 2.000.000 euros est non seulement irrégulière mais aussi et surtout imputée sur les crédits du Cabinet du Ministre, plus précisément à la ligne budgétaire « Autres prestations».

Ce qui occasionne, selon Tony Mwaba, un dépassement budgétaire de l’ordre de FC 4.146.747.085 (Francs congolais quatre milliards cent quarante-six millions sept cent quarante-sept mille quatre-vingt-cinq), soit un taux d’exécution déficitaire de 742,91 %.

Gilbert Ngonga
24h

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici