Ecoutez cet article

Comme à Kinshasa, l’association des membres du corps académique et scientifique de l’université de Lubumbashi invite également tous ses membres à respecter l’arrêt de travail à partir du mercredi 05 janvier pour manque de volonté politique du gouvernement caractérisé par un chapelet de promesses non tenues.

« Subséquemment au communiqué de RAPUCO qui lève la suspension des grèves dans tous les établissements publics de l’ESU en RDC, pour une grève sèche à partir du 05 janvier 2022 à 07h30′, à l’issue d’une réunion tenue à Kinshasa ce 03 janvier 2022 à laquelle l’ACASUL, membre effectif et actif, a envoyé ses suggestions partant du même constat amer, à savoir le manque de volonté politique du gouvernement caractérisé par un chapelet de promesses non tenues en ce qui concerne l’amélioration de nos conditions socio professionnelles, le Bureau de l’ACASUL demande à tous ses membres d’observer scrupuleusement cet arrêt de travail en restant sereinement à la maison », lit-on dans le communiqué.

Par conséquent, une réunion d’évaluation sera tenue après 21 jours pour décider de la suite des événements.

Par ailleurs, le bureau a rappelé, enfin, aux uns et aux autres d’avoir une conscience collective, artisane du destin commun et placée devant le jugement de l’histoire. Et ils sont par ricochet, dans l’obligation de rester unis pour cette action citoyenne et noble.

Bien-aimée Bosasele
Objectif-infos

DiaspoRDC TV

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici