Ecoutez cet article

A un mois des élections, les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) ont appelé ce vendredi 23 décembre le peuple congolais à voter en “conscience” pour changer le pays.

Les prélats catholiques ont lancé l’appel à l’issue de leur assemblée plénière extraordinaire au cours de laquelle ils ont passé en revue le processus électoral, qui doit déboucher au scrutin du 23 décembre.

” Filles et fils de la RD Congo, les élections ne sont pas une fin en soi. Elles ne nous seront utiles que si nous sommes conscients de ce qui doit être changé pour l’avènement d’un Congo, plus beau qu’avant. Ce qui est en jeu aujourd’hui c’est l’unité de notre pays, l’intégrité de notre territoire national, la justice, la paix et l’amélioration des conditions de vie de la population “, ont-ils dit dans leur communiqué final.

La CENCO qui plaide pour une alternance démocratique invite aussi les congolais à choisir des dirigeants qui vont respecter la constitution et leurs promesses.

” C’est le moment d’exercer notre droit de souverain primaire en vue d’un nouveau leadership capable de mettre au centre de ses préoccupations le bien-être du peuple congolais. L’heure est venue de procéder à un vote responsable, c’est-à-dire choisir des hommes et des femmes soucieux de défendre notre pays; de promouvoir le bien commun; de garantir les libertés fondamentales; de défendre les droits humains. Il nous faut des dirigeants qui respectent la loi fondamentale et la parole donnée; des personnes honnêtes et de bonne moralité qui ne s’approprient pas les ressources du pays “, ont-ils ajouté.

La campagne électorale a débuté jeudi et se clôturera le 21 décembre, soit à deux jours du scrutin. ” Méfiez-vous surtout de ceux qui distribuent et d’autres multiples cadeaux pour acheter vos voix “, a averti la CENCO.

Patrick Maki

LAISSER UNE RÉPONSE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
Veuillez entrer votre nom ici